Enter your keyword

jeudi 10 juillet 2014

Le permis (que je n'ai pas...)

J'en ai parlé une ou deux fois ici... je passais mon permis... Passais hein t'as compris j'ai échoué... 

Je suis dans une petite bourgade de campagne, l'auto école du coin, était super sympa...
Je m'y suis inscrite, ils ont pris mon argent,j'ai pris des cours...
Jusque là pas de soucis... hein... Jusque là...
Sauf que j'ai commencé à exploser mon budget...
Sauf que j'ai eu des cours en duo (16h), avec des nenettes de 18 ans (j'ai rien contre, j'ai eu 18 ans un jour, beh y'a 18 ans tout juste quoi...), qui , elles, avaient soit "conduite accompagnée", soit "supervisée". Oui oui... et beaucoup de kilomètres au compteur. Beaucoup plus d'expérience sur la route que moi avec le double de leur âge...

Pour moi, qui ai peur de la route... (rigole pas, j'ai toujours eu peur, et je me cramponne encore genre Coluche en avion dans Bonzaï, quand mon mari conduit ou que je prends la route avec quelqu'un d'autre). J'ai donc dû vaincre cette peur avant d'avancer dans les leçons, avant d'avoir du PLAISIR à CONDUIRE.

31,5 h de conduite plus tard, un cuisant échec ...
Cuisant parce qu'il y a encore une semaine, j'avais la "gniak', j'étais sure de moi, j'étais prête à tout casser pour conduire, j'avais plaisir sur les routes de ma bourgade et de la grande ville d'à côté, et j'attendais cela avec IMPATIENCE...

Jusqu'à ce que le moniteur me dise, lors d'un cours en duo :

_"tu vois Céline, toi tu es là" (il montre de sa main le sol)... "et elle, elle est là", (en montrant toujours de sa main, un point au dessus de sa tête.) . Ce n'était certes pas méchant, cela voulait simplement me dire "accroches toi" ou plutôt "il faut que tu tendes vers là" ... 
Mais en parlant comme ça, il a bousillé le peu d'estime de moi que je pouvais avoir. Oui oui, tu sais la petite voix qui te dit "YES YOU CAN".  La petite voix qui te dit c'est "bien continue comme ça".La petite voix qui te dis, "non, tu n'es pas une grosse merde muise"

Je dis qui "me restais", car avant de pousser la porte de l'auto école, il m'en a fallu du temps.
Mon code expire le 22 juillet prochain, et j'avais pas le choix...
Je dis qui "me restais", parce qu'après cela, je n'ai pas pu remonter en selle. Je n'ai pas pu reprendre plaisir à conduire...

La pauvre nenette, si elle savait combien j'ai pu être jalouse d'elle à ce moment là. Jalouse de ses 18 ans et de son savoir de conductrice, jalouse de sa confiance en elle...
Manque de pot, je suis passée après elle, bah oui foutu alphabet qui commence par un A...
Et je le reconnais, elle conduit bien, et moi, moins bien....
Mais j'étais prête...
Prête "malgré que" le moniteur a 11h m'a téléphoné pour me dire "oui tu passes avec la "pire" des inspectrices, fais pas ceci cela et fait comme cela"...  Si si, genre euh ma grande c'est perdu d'avance, prépares toi, genre, de toute façon  "vas y mais" ...

31,5 heures de conduite pour la pire demi heure de ma vie, avec une dame désagréable au possible. Qui n'a eu de cesse que de chercher la petite bête. Si si je te jure une vraie monstresse...
Mais pas grave c'était le jeu, je t'en reparlerai un autre jour de ce moment là...

Je voulais juste te raconter ce qui a été terrible pour moi. Je ne parle pas de la demi heure de conduite parce que je sais que je suis la seule responsable de cet échec... mais de la petite phrase de la mort qui tue qui m'a le plus fait mal.
Pourtant j'en ai pris des réflexions dans la vie, des "t'es pas belle", "t'es trop grosse" des "t'es nulle" etc ... Mais celle là, a cassé quelque chose au plus profond de moi... Je sais que je suis une "presque" super maman, je sais que je suis une "presque" super femme... mais voilà, le permis c'était un truc pour moi, juste pour moi, et j'y ai mis tout mon coeur et je pensais pas que j'étais si "bas", si mauvaise... 
  
Mon code se termine le 22, j'ai déjà pris des dispositions pour le repasser en candidat libre(c'est grattos), et j'ai pris des dispositions pour changer d'auto école oh oui, je change...
Et j'espère que d'ici là, j'aurai retrouvé un peu de ma confiance en moi...

Voilà c'était la minute purée de purée de purée de colère et de "râlouillage" genre Causette la paupiette...




1 commentaire:

  1. oh mince, je suis désolé pour toi... J'espère que tu trouveras une autre auto-école meilleure que celle la... Ma maman a du faire 3 auto-école pour trouver, un jour de paques, THE auto-école, celle avec laquelle elle a passer son permis et avec laquelle aujourd'hui, elle roule en voiture !! Garde foi en toi, courage !!!!

    RépondreSupprimer

Vous les avez aimé ...

Follow by Email

Tags