Le dodo qui vient pas...

samedi, janvier 24, 2015 Céline de Littlebigmaman 1 Comments

Ce soir, je vais te raconter un truc qui m'a mis les nerfs aujourd'hui... Mais déjà je te pose la scène...
J'en ai déjà parlé mon grand  ne dort pas. Enfin, peut ne pas dormir avant 3h30 du mat'... et au grand max, 4h20... Si si, 2 ans et demi, et parfois insomniaque ...
J'ai déjà abordé ce sujet du dodo et de mon fils. Et je te résume le truc depuis la maternité, il dort peu, ne fais quasi jamais de sieste, et se lève tard....
Je me suis résignée, j'ai accepté, et je vis avec. Mais ça n'empêche que je cherche des solutions. Oui, parce que des nuits comme celles d'hier, c'est juste la loose. Et par chance, c'est l'homme qui a géré, car j'étais trop épuisée pour tenir au delà de minuit. mon mini  lui, se réveillant aux aurores...

Bref, on a testé en gros hein sur le grand un peu de tout comme : Quiétude, pédiakid (ou ch'sais pas quoi), de l'homéo, de l'homé couplé à du magnésium, des tisanes de fleurs d'oranger, de vervaine, de camomille, de tout ça à la fois... Le bain juste avant le couché, les massages les rituels (jamais accepté)On a testé le dodo dans son lit,  le truc du temps de plus en plus long avec la porte fermée et en le laissant hurler de colère, de fureur, de peur, de tout ce qu'on veut, jusqu'à ce que je craque.
J'ai écouté la pédiatre, qui me disait "mettez le second dans la chambre, vous verrez ça ira mieux"... queneni, c'est pire, il réveille le mini, qui tarde à se rendormir et hurle à te faire frémir les poils du train arrière... mouais, c'est la loose je te dis.
On a capitulé et accepté.
Après tout à la maternité déjà, il ne dormait pas. Et à 3 heures de vie, il avait ces grands yeux là , noir, brillants, observant tout partout...
J'ai passé et je passe encore de longues heures à voir ce yeux ouverts sur le monde encore et toujours... 

Mais voilà, on cherche encore et toujours des solutions. Pour lui, pour nous, et pour lui et nous hein...

J'avais besoin de liniment Gifrer . Je n'en trouve qu'à la pharmacie. J'ai été dans l'autre pharmacie du village, celle qui est ouverte le samedi, parce que l'autre non, elle ne l'est pas... et je demande à la pharmacienne si y'a quelque chose qu'on peut donner à mon môme pour qu'il dorme, qui sait, je n'y vais jamais, peut être qu'elle a un truc nouveau ...

1,2,3 ... questions plus tard, la voilà me dire, "qu'elle, elle laisserait pleurer le gosse". Puis rajoute" vous devriez consulter un psy, ça doit venir de vous"...
Hein, quoi, comment de moi?...
"oui, de vous, vous êtes trop attaché à l'enfant".

Alors voilà, j'ai pris mon liniment, et je peux te jurer que j'y retournerai pas pour tout l'or du monde. Parce que quand on porte un tel jugement, qu'on se permet de donner un tel avis, faut vraiment être à côté de la plaque.

Mon môme ne dort pas depuis sa naissance.
Pas depuis que son frère est arrivé ou qu'on est trop attaché... 
Pas parce que je le couve un peu trop. A la mater, tout frais nourrisson,  IL DORMAIT PAS... comme tu peux le voir sur cette autre photo à 3 jours de vie.
Non il dormait pas, et non il ne dort toujours pas. Son frère lui dort tôt, se lève tôt, fait la sieste, mais lui non, rien de tout ça...
Alors, j'enrage, parce que non, je n'irai pas voir un psy pour ça. Je lui ai simplement demandé de la poudre de perlimpimpim, pour moi surtout, pour me dire que j'essaie quand même de l'aider à avoir du repos...
Mais là, enfin, là, à ce moment là, où on te conseille d'aller voir un psy parce que ton minot est un petit dormeur, c'est à ce moment là précis que, j'ai pris conscience que finalement fallait que je foute la paix à mon fils, que je me foute la paix à moi même, et qu'on vive à nos rythmes sans en parler à qui que ce soit. Parce que quoiqu'il arrive on est de MAUVAIS parents bon à voir des psy...

Je précise que je n'ai rien contre le psy à la base, j'en ai déjà consulté dans ma vie (c'est une autre histoire)...
Je suis certaine, que ma relation avec mon fils n'a rien à voir avec son rythme de sommeil et non, je l'aime , mais je l'aime pas "trop", je l'aime juste comme une mère aime son fils...

Voilà, c'était le "bad billet"... celui qui me permet d'aller mieux après...


1 commentaire :

  1. C'est sûr c'est toujours de la faute des mères !
    C'est simple, facile, unanime !!!
    En attendant, on a beau les aimer trop, on a besoin de fermer les yeux pour pouvoir les aimer encore plus !
    Je comprends ce que tu racontes je l'ai vécu.
    Je te partage ce qui nous a aidé au cas où; cododo !
    Un immense lit, devenu bateau, 3 matelas collés, pour coucher toute la maisonnée.
    Depuis je dors ... enfin un peu plus.
    Ensuite, je sais c'est des sous, mais lorsqu'on peut consulter un homéopathe on arrive parfois à des trucs, que des trucs tout préparés n'ont pas réussi à résoudre. Chez nous ce fut Arsenicum Album en 15 CH qui n'apparait pas forcément comme un remède de sommeil, mais plutôt comme un remède de peur la nuit. Je consultais l'homéopathe parce que j'étais épuisée. Elle m'a demandé de revenir mais avec mon insomniaque et ce fut la révélation. Le sommeil la quitte souvent, alors on redonne une petite dose et on redort.
    De quoi a t'elle peur, pourquoi a t'elle peur ... de tout ce que j'ai mal fait forcément, de ce que j'aurai dû faire, de la pression que lui mets, de l'angoisse que je lui transmets, de mon amour qui l'étouffe ! Non je dis n'importe quoi ... elle même le sait pas. Puis à 3, 4, 5, 6 ans et même plus qui n'a pas peur la nuit ? J'en ai 40 ... certaine sont douces et d'autres tellement terrorisantes ... alors on garde l'oeil ouvert, on sur veille ... on appelle aussi ça de l'hyper vigilance. Ton petit choux est peut être hyper vigilant (comme mon fils) ou hyper passionné (comme mon homme) ou effrayé (comme ma miss) ou sans réponse (comme mon tout petit). En fait il y a juste moi qui voudrait dormir dans cette maison !!!
    Bon courage :)

    RépondreSupprimer