Puni de fête de fin d'année, pour avoir été absent...

mercredi, juin 24, 2015 Céline 1 Comments

Mon frère Alexis, est un futur ex-collégien, puisqu'il passe son brevet jeudi et vendredi.

Cela fait 4 ans qu'il est dans le même collège,  , et 4 ans qu'il subi un acharnement venant du celui ci.
On parle beaucoup en ce moment, de la violence scolaire ET du harcèlement scolaire, surtout venant d'autres élèves.On parle moins du harcèlement que prodiguent certains établissements sur leurs élèves.

Je ne vais pas m'étendre sur les quatre années, car c'est bientôt du passé. Toutes les souffrances que mon frère a eu, seront bientôt loin ...

 Mais voilà, aujourd'hui, ma mère a appris en allant chercher la convocation au Brevet, que mon frère était puni de la fête de fin d'année qui a lieu ce vendredi. "sa présence est interdite" lui a annoncé la secrétaire du Principal.

Cette fête pour les collégiens doit conclure leur parcours dans l'établissement. Achever leurs années de collège dans la joie, la bonne humeur, avec tout ce que cela comporte sur le plan apprentissages, savoir vivre etc... Ils arrivent "bébés" en sixième et sortent presque adultes, et partent pour certains en "général", en "apprentissage", ou comme mon frère dans une voie agricole.

Cette  fête, permet de panser les blessures, de dire "c'était dur mais voilà c'est terminé". De se dire "au revoir", pour ne plus garder les rancunes et ne garder  en souvenir que "le bon".

Aujourd'hui, mon frère et d'autres élèves ont été exclus  de la fête de fin d'année.

Pour m'assurer du motif exact, j'ai téléphoné à la secrétaire du Principal qui m'a précisé que mon frère était exclu de cette fête pour "manque d'assiduité".

Grosso modo, ce n'est ni une question de comportement, ni une question de résultats.
J'ai demandé s'il était seul dans ce cas et pour ce motif.
Elle m'a répondu, je cite : " Ouh là là, non, ils sont nombreux". C'est la décision de Monsieur Le Principal, c'est lui qui décide".

Je suis d'une part surprise, car mon frère a eu toutes ses absences justifiées  . Que Monsieur le Principal s'est permis de dire à ma mère "une grippe c'est 3 jours"... quand mon frère a manqué cet hiver pour une grippe qui l'a terrassé littéralement.
Ce n'est pas un "sécheur" de cours.Un absentéiste volontaire, un mauvais bougre ou une racaille de la campagne.  Il aime apprendre, il aime étudier, il aimait l'école jusqu'à ce qu'il rentre dans ce collège.

Dans cet établissement, on compte de nombreux problèmes, qui vont du petit bobo, au suicide.
Et pour préciser clairement : pour une fracture, le collège n'a pas fait intervenir les pompiers; une  diabétique a dû quitter l'établissement;  de nombreux élèves souffrent de phobie scolaire:  une élève en mal être, qui s'est battue en classe, et qui a été exclu du collège s'est jetée sous le train a la sortie de celui ci. Elle venait de perdre sa soeur ...
Ce n'est que des exemples très grave, qui montrent que l'Inspection Académique et l'Education Nationale devraient s'en préoccuper... Ce n'est qu'un petit collège au fin fond du Tarn et Garonne.


Jusqu'en 2005 j'étais pionne dans un collège dans les quartiers Nord de Marseille, en ZEP sensible Violente... Et toute l'équipe éducative, toute l'équipe pédagogique se mettaient en quatre pour les élèves. Jamais durant ces années je n'ai vu un élève être puni pour "manque d'assiduité".

Alors voilà, mon frère et d'autres élèves apprennent deux notions importantes de la vie que l'on apprend en général plus tard adulte:  l'exclusion et la discrimination.

Tout cela pour quelques absences JUSTIFIEES...

Et là je dis BRAVO et merci Monsieur Le Principal et son équipe pour votre "punition", elle donne à mon frère l'envie de réussir son Brevet, la fierté d'aller dans un autre établissement et la joie de vous quitter ...




1 commentaire :

  1. C'est hallucinant ça !! J'espère qu'il va aller mieux, et qu'il va trouver son bonheur au lycée ! J'ai 24 ans et j'ai été victime de harcèlement 15 ans; malheureusement, il me reste beaucoup de problèmes liés à tout ce que j'ai vécu, beaucoup de peurs ! Mais c'est vrai que la plupart des écoles, collèges et/ou des fois lycées ne sont vraiment pas à la hauteur et c'est inadmissible !
    Lorsqu'une fois, je me suis retrouvée chez la CPE de mon collège, j'avais l'impression que c'était moi la fautive et non pas le harceleur --' J'espère que vous leur avez envoyé votre texte, je l'ai trouvé parfait et bien écrit :) Bon courage à vous et votre frère ^^ Amicalement, Fleurd'eaupâle (sur facebook) J'ai vu votre lien sur Harcèlement scolaire: Brisez le silence :)

    RépondreSupprimer