Enter your keyword

mardi 17 novembre 2015

Les sorcières deviennent-elle des fées quand elles sont malades?

Conte d'aujourd'hui ....



Les sorcières deviennent-elle des fées, quand elles sont malades? 


Il était une fois, une méchante sorcière, qui avait fait beaucoup de mal. Elle avait fait tant de mal ,et tant mal fait, que son fils avait dû couper les ponts.

Pour en arriver  jusque là, il a fallu qu'elle jette sur le premier né du couple un mauvais sort:

..."j'espère que tu perdras un fils comme moi j'ai perdu le mien"...

Allusion obscure et déplacée,  à son premier né, mort dans sa prime enfance...

Elle fit cette incantation  vers 6 mois de grossesse, et sa Bru n'en dormi plus...

Les jeunes parents avaient continué à donner des nouvelles à la naissance de l'enfant aimé, pour ne pas rompre les liens avec la grand mère sorcière...
La seconde grossesse était dissimulée, pour éviter de nouveaux mauvais sorts, et elle ne fut informée que quelques jours après la naissance de ce précieux enfant.

Mais cela ne suffit pas, elle récidiva et prononça une nouvelle fois son incantation diabolique ...

D'un commun accord, les jeunes parents décidèrent de ne plus donner de nouvelles, de ne plus répondre à la méchanceté et aux paroles mauvaises de la sorcière.
ET Ils vécurent heureux et eurent 2 enfants, 2 chiens 2 chats,  au fin fond du Béarn pendant 2 ans. Recevant ici ou là des  lettres ...

Un jour, un SMS vînt tourmenter la famille. La vilaine sorcière "adoucit" dans son message, annonça qu'elle était "malade". Un vilain crabe du sein s'était posé sur elle. Mais que tout irait bien puisqu'opération et rayons étaient passés...

Le fils prodigue restait méfiant, ne voulant pas rentrer en contact et risquer un nouveau maléfice, tout droit tourné sur la marmaille.

    
Peau d'Âne.
La Sorcière avait déjà usé de sa "potion de culpabilisation" à moult reprises par le passé. Elle savait donc comment toucher le coeur du jeune vaillant. 

C'est  la Bru, qui  avait bien du mal avec cette tragique nouvelle. Elle avait déjà perdu des membres de sa famille, touchés par la pince du crabe. Et son coeur de maman était tout chamboulé.



Elle se demandait, si dans les contes de fées contemporains, les vilaines sorcières pouvaient devenir des fées quand elles étaient malades, et ainsi peut être reconstruire un pont pour traverser cette amère maladie...



A suivre...



Il n'y a pas de fin (pour l'instant) à cette histoire, mais si tu as vécu une relation similaire, tes conseils seront écoutés ... Peut on pardonner tout le mal qui a été fait, dans ces moments là? ...





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous les avez aimé ...

Follow by Email

Tags