Enter your keyword

lundi 4 juillet 2016

La pause qui s'impose d'elle-même…

Déménagement rime souvent avec déconnection.  Changement d'opérateur etc…

Nous passons donc d'un village en WIMAX en zone blanche, où depuis  6 ans nous surfons au gré de la météo et des changements d'opérateurs : Alsatis, wibox, Ozone..  À un village où l'ADSL existe …

Avant cela nous habitions le Lot, où là aussi nous avions  une maison exclue d'internet. La faute à pas de chance. La nous avions testé internet par satellite  et par wifi aussi.



Il faut le savoir, car en venant de Marseille, où j'avais un débit maximal et une connexion internet depuis 1999, il y existe encore et toujours, des régions en France sans connexion: LES ZONES BLANCHES.



Bref, tout ça pour dire, que je vais donc faire une pause blogging et réseau sociaux ...  
Une pause "dé"connectée. 


Cette année et les 5 précédentes, internet a été ma bouée de sauvetage, ma fenêtre vers le monde… 
J'ai réussi à tenir; isolée de tout et de tous, à m'informer, à me former, à commander, à rester à la "page" et à continuer à vivre "presque" normalement... 


Mais là, j'ai besoin de m'arrêter, de m'isoler, de contempler le monde où je vais graviter,  et de réfléchir à mon avenir proche, à cette grossesse… et lointain à ce que je vais faire après mon congé parental.



Cette pause forcée, n'est que temporaire. Le temps de l'installation de la ligne téléphonique et du raccordement. Mais nécessaire. 

Les enfants vont découvrir un nouveau terrain de jeu. Un nouvel environnement.

Un nouveau village.

J'ai un jardin a aménager, des fleurs à planter…

J'ai envie de de nous faire un cocon…

J'ai envie de nous faire notre chez nous, faute d'avoir un chez nous à nous.

Le week end du 14 juillet nous allons chez "Mémé.



Alors quel rapport avec la déconnection? 

Le temps passé sur Facebook, le temps passé à rêver sur Pinterest. 
Le temps passé à voyager de blog en blog… 

Ce temps précieux, que je vois passer, que je vois s'étioler, que je vois s'éloigner…

Ce temps passé, que je veux attraper au vol .


Alors pour une fois, je ne râlerai pas de ne pas être "connectée". Je ne hurlerai pas en voyant le petit logo en bas à droite de mon écran qui dit méchamment "non pas d'internet".

Non, cette fois, je serai juste heureuse de prendre le temps... 

Puis pour les copines, les urgences et les partages; il y a toujours la 3G… (donc c'est presque une déconnection) ...







Article programmé, durant cette courte période de déconnection.

1 commentaire:

Vous les avez aimé ...

Follow by Email

Tags