Enter your keyword

jeudi 13 octobre 2016

Petits bobos en série...

Mon grand a fait une semaine d'école. Mon mini une seule journée.


Le vendredi de cette première et dernière semaine, la gastro a fait son entrée dans notre maison.  Elle n'a touché que les deux garçons. Mais elle les a mis K.O.

Le samedi soir, la fièvre  a fait son arrivée en grande pompe. Et le nez a commencé à couler.
Il faut savoir que la fièvre n'est pas mon amie . Elle m'enquiquine, car Arthur, sans signe peut monter jusqu'à 41° sans être assoupi, grognon ou sans énergie. Cela nous a valu 2 passages aux urgences l'an dernier et dans sa première année. Et une peur dès qu'elle monte d'avoir affaire aux convulsions ...

Là, nous avons frôlé les 40 sans soucis. Mon thermomètre peut en attester (il a bien bossé celui là)...

Lundi, mardi et mercredi, fièvre, nez qui coule et toux. combo bien sympathique.
J'ai donc pris des actions chez les fabriquants de mouchoirs et les pschitt anti bactérien (pour éviter la contamination de la mini choupette)... 

Mercredi soir, le mal de gorge et le mal d'oreille, a terminé de tuer les nuits ,  de cette semaine là...

Et mes fils sont généreux, car leur père a commencé à être malade...
L'homme malade, c'est un peu la cerise sur le gâteau. Presque à l'agonie (le mot est faible), de tousser et de se moucher...

Samedi, direction le médecin de famille, en troupe ou en groupe: fils, fille parents...
1 heure rien que pour nous, et des patients dans la salle d'attente furieux... (m'en fiche c'était notre tour)...

Antibio à gogo et tête de zombie pour maman (bah oui, allaitement et enfants malades ne font pas bon ménage avec une nuit de sommeil)...

Mais la fièvre, cette coquine a décidé de faire des heures sup  (fuck la fièvre).

Dimanche, le grand avait toujours de la fièvre.
Nous avons donc commencé la semaine avec le nez qui coule toujours, le mal d'oreille ET la fièvre...

Mardi soir, j'ai dit: 'demain école". J'ai préparé les vêtements, les sacs à dos, les doudous, les enfants...

C'était sans compter, la vomito party, qui a mis la fête à la maison...


J'ai dit  (à moi même et à haute voix): 

"ça va, j'ai compris, on reste au chaud jusqu'à la fin de la semaine... "

Pour une semaine d'école, 2 semaines de microbes, maladies et autres bobo, ça promet  pour la suite de l'année.

L'école après 3 appels a bien eu du mal à y croire. Autant dire que je m'en fiche, la prochaine fois, je leur laisse les monstres malades,  pour contaminer toute l'école, histoire d'être généreuse avec les autres parents et foutre activement leurs nuits en l'air  ...  

 
Et chez toi, la "bobologie" a fait son entrée? 

Tu as des potions magiques à partager pour éviter les contaminations ? 

Comment fait ou font tes minis pour survivre aux miasmes en transmission directe de l'école? 





Credit photo : http://www.jeuxetcompagnie.fr/activites-pour-enfant-malade/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous les avez aimé ...

Follow by Email

Tags