Enter your keyword

jeudi 3 novembre 2016

La violence de mon Adam


Adam, c'est mon doudou. Mon calinou. Mon Amadou. Mon bébé chou.
Adam, c'est le calme , la douceur, et la gentillesse depuis sa naissance. 
Enfin, c'était mon Adam, d'avant...

Parce que depuis qu'il va à l'école, j'ai noté un sévère changement. 
Cela va crescendo. 
Un geste par là, un geste par ci. 
Un cri ici, un cri là.


Mais depuis l'école :
Il griffe, mord, tape, ou frappe avec tout ce qui lui passe par la main , ou même avec ses poings.

Je suis choquée de voir mon tout petit donner des ''coup de boule", tel un footballer tapant dans un ballon. Mauvais, méchant, l'oeil rouge, comme il ne l'a jamais été.
 
Je me sens impuissante face à cette violence, que son petit corps de presque 3 ans fait ressortir.

On a eu droit à des crises d'une telle intensité, que c'est à la fois douloureux pour lui, et douloureux pour nous de le voir ainsi.

Je me sens presque bousculée par ses crises de violences et ses gestes. 
Bousculée intérieurement, car sa colère ne se déverse ni sur son père, ni sur sa soeur ni sur moi. Mais sur son frère et parfois sur les chiens ou chats qu'il course avec un balai ou tout objet qu'il jugera assez bon pour taper.

Je me sens impuissante face à cette haine qui naît en lui, et qui éclot chaque jour un peu plus. 
J'ai également noté qu'elle avait décalé son sommeil. Lui réglé comme du papier à musique, se retrouve à veiller comme son frère. Sauf qu'Arthur le fait depuis la maternité. Lui pas.

Je me sens impuissante et je dois trouver une solution.
Je souffre pour son frère, car bien souvent, il vient vers nous en pleurs, le visage griffé, ou les traces de dents incrustées dans sa chair.Lui, le grand.
 
C'est récurrent, quotidien, et on ne peut pas  prévenir ses coups ou sa rage. Alors on a tenté de discuter; d'expliquer, de crier et même de punir. Tu parles rien n'y a fait...

J'en ai parlé à la maîtresse. Parce que justement, Arthur avant les congés est rentrée à la maison avec un coquard, suite à une recréation un peu trop longue pour la fête d'Halloween. Un vilain geste, qui prouve la violence présente dans l'école.


Mais Adam n'était pas responsable... 

Je lui ai expliqué que nous avions eu des soucis durant les vacances, et que ça n'avait jamais été le cas avant.


AVANT qu' ils n'aillent à l'école bien sûr. 

Avant...

Elle m'a dit qu'elle allait surveiller, parce que justement, Adam avait eu un comportement violant avec les autres enfants, et pas seulement sur son frère. 
Elle pensait que cela venait  chez"nous" .Et voulait m'en parler...
Trop facile, non  ?!  



Alors mon  Adam, mon petit ange, n'est plus si sage. N'est plus si gentil. N'est plus si innocent. La violence est entrée dans sa vie dans la notre par la même occasion.Et il va falloir que nous trouvions une solution.

Il était si tendre, si doux..
 

Qu'il faut que cela cesse ....

 

Tout conseil, livre à lire ou article sur le sujet qui pourra m'aider, ou m'orienter est bon à prendre. N'hésitez pas à commenter et mettre les liens.





1 commentaire:

  1. Ici Jules est plus violent maintenant qu'il va à l'école et cri beaucoup mais n'a jamais été calme mais pas au point de taper quand mr n'est pas d'accord ! on surveille ça aussi

    RépondreSupprimer

Vous les avez aimé ...

Follow by Email

Tags