Enter your keyword

jeudi 10 novembre 2016

Mon Amérique à moi...


J'aurai pu parler aujourd'hui, du  tsunami qui s'est déversé sur le monde. Une vague qui a submergé les États Unis sans que personne puisse y faire quelque chose, hier. 

Je twittais le matin"Adieu American Way Of Life...#prayforusa "dégoutée, et inquiète pour l'avenir comme des millions de personnes à travers le monde... 


Mais en vrai, j'ai envie de me souvenir des belles choses. 

Mon amour pour les "States" comme dirait Kev Adams dans Soda, ne date pas d'hier. 
Dans une autre vie, j'aurai le courage de tout plaquer en France, et d'aller m'installer là bas, parce que c'était mon rêve...  



Mais dans cette vie là, j'ai découvert les États Unis à 18 ans, lors d'un voyage avec la Fac de Droit de Lille.
Vingt ans plus tard, je ferme les yeux, et je me promène dans Time Square
J'écoute de la musique dans Brooklyn.
Je fais du shopping dans Soho
Je mange un Hot Dog dans la City, et je lève les yeux aux pieds de la Statue de la Liberté
Je promène avec les copines, dans le Bronx à 4 heures du matin sans crainte d'agression, après avoir passée la soirée au Hard Rock Café.
J'assiste à une messe Gospel à Harlem.
Puis je vois le maire Giuliani devant la mairie, le Président Clinton passer 2 fois devant nous, routes barrées, new yorkais dehors pour applaudir son passage. Je rencontre Patricia Kas, cette merveilleuse personne si humble et si gentille, que l'on filme devant la Bourse de New York.
Je monte en haut de l'Empire State Building, où je prends l'ascenseur le plus impressionnant de ma vie, pour voir le panorama sous la neige de nuit, de cette ville qui ne dort JAMAIS. Et je rentre  au Sky Line Hôtel, les yeux plein de lumières, de rêve et d'amour...


Je ferme les yeux, et je suis à nouveau à Manhattan,  ville magique, merveilleuse et vivante.  Je ferme les yeux et j'ai les odeurs de ville, un mélange typique de gaz d'échappement des Yellow Cab, balayé par le vent qui remonte le long de Central Park où je donne à manger aux écureuils si peu farouches...

Véritable melting Pot vivant, c'est la ville où toutes les populations se côtoient. Jeparle russe et italien, comme si j'étais en Russie ou en Italie . En traversant China Town, pour boire un véritable Capuccino à Little Italy. 

Je prends le "Subway", pour me rendre au bout de la ligne 1 "South Ferry" et prendre le Ferry pour quitter la Big Apple, pour voguer comme dans le film avec Mélanie Griffith et Harrison Ford, Working Girl vers Staten Island... 


Mes 18 ans, c'était avant. Avant le 11 septembre 2001. Le monde était presque calme . La première guerre du Golf était finie. Le monde allait... 

Les Twin Towers, accueillaient les visiteurs à l'arrivée de l'aéroport JFK, majestueuses, et précieuses.
Tellement grandes, tellement belles... 


Découvrir New York, réaliser un rêve, mon rêve ... 
C'était mon Amérique à moi... 

Un jour je prendrais l'avion, et je visiterai la ville avec mes fils, ma fille, mon mari... 
Un jour, je retournerai m'éblouir de lumière dans Time Square, marcher sur la 5th, ou me promener dans Central Park. J'irai me recueillir là où fut les Twin Towers chères à mon coeur... 
Une jour j'y retournerai... 

Mais pas avant  un long moment... 
Parce que demain reste l'espoir, de voir un futur meilleur que celui qui vient...


Et toi, ton Amérique, c'est où?




Image du drapeau libre de droits. Photo Perso de piètre qualité mais si précieuse pour moi, au temps où le numérique n'existait pas...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous les avez aimé ...

Follow by Email

Tags