Cette semaine à la bibliothèque : La petite poule rousse.

jeudi, janvier 12, 2017 Céline 0 Comments

Tous les mercredis , Arthur et Adam vont à la bibliothèque avec l'école.

Ils choisissent un livre chacun, qu'ils ramène à la maison à midi. 
Bien souvent ils prennent des livres que nous avons déjà. Mais parfois, comme aujourd'hui, un joli livre, bien sympathique à découvrir sort du sac de l'un ou l'autre. 

Et ma mission, pour le mardi suivant, c'est de leur faire lire et relire. Pour qu'il puisse en parler en classe. 

Alors cette semaine à la bibliothèque   Arthur a pris le Roi Lion, que nous avons déjà. 

Mais Adam a porté son choix vers cette petite pépite de contes et comptines à toucher,  des Editions MILAN. 




C'est l'histoire, d'une poule rousse qui "cherchait par delà les prés quelque chose à manger. Or voici qu'elle découvrit d'appétissants grands de blé. Plutôt que de les picorer aussitôt, elle décida de les semer."

Et la voilà  partie à semer, faire pousser, récolter, porter le blé au moulin, fabriquer sa farine et préparer son pain, seule. Ni le cochon, ni le canard ni le chat qui ne l'ont pas aidé, profiteront de son bon pain. 


Adam adore tirer sur les languettes, et se chatouiller le nez avec les plumes de la poule rousse de couverture. 









Pic, pic, pic ! 



La morale de l'histoire, si je devais en sortir une, grosso modo: 


Si tu veux que je partage avec toi, il faut m'aider... 

Personnellement, j'aurai préféré qu'on prône le partage
Je n'aime pas l'égoïsme de la poule qui picore son pain "toute seule ! ".  
Je n'aime pas, car ce n'est pas dans ma nature. Puis, ça amène un sentiment chez l'enfant qui a déjà du mal à partager (jouets, câlins, attention ) , qui n'est pas positif.

Mais bon, Adam est trop petit pour comprendre la nuance, quoique. Je dis souvent de lui "la fourmi n'est pas préteuse"  . Et dernièrement nous avons dû étiqueter une série de petites voitures au prénom d'Arthur et d'Adam, pour éviter tout conflit ...

Cependant, la petite poule rousse est un joli conte à toucher , qui permet d'aborder la fabrication du pain de la culture à la pâte. Et ça c'est vraiment intéressant .
 Nous avons la chance d'avoir de beaux moulins , et même sur notre Communauté de Communes, un moulin à visiter qui fonctionne tous les dimanches. C'est une visite que l'on prévoit de faire bientôt, pour acheter de la "vraie" farine à l'ancienne... 

Elle est bien courageuse cette petite poule rousse. Même si elle ne partage pas le fruit de son travail.

Et je reconnais bien mon Adam dans son choix de livre... 

0 commentaires :