Enter your keyword

mercredi 26 juillet 2017

Sans langue de bois: Y'a t il une vie après le blogging?



J'inaugure une nouvelle catégorie : "Sans langue de bois"et pour ce premier article, je fais le bilan de ma façon de bloguer...



Cela fera 10 ans que je blogue. Sous différents registres, anonyme ou à visage découvert, sur canalblog, over-blog ou encore ici sur Blogger.

10 ans, non vrai un peu plus car mon premier blog, je l'ai ouvert en 2005 sur AuFeminin.com . C'était un blog photo pour mon mariage ...

Depuis un moment déjà , je me pose la question de l'utilité de ce blog. Et de ma vie sans, si j'arrêtais d'écrire.
Non pas que je n'aime pas poster, non pas que je ne souhaite pas continuer. Mais simplement, faire le bilan de ce qui ne va pas dans ma façon de bloguer ici bas.

Les temps changent. Les choses évoluent. Et mon "blogging" aussi. 

J'ai créé ce blog, sans chichis et avec du "blabla", parce que j'étais une jeune "multi", qui venait de passer de 1 a 2 enfants. J'avais besoin de partager, aussi mon quotidien, sans pour autant partager ma vie. De donner des bons plans, des recettes etc...

J'avais besoin de donner mon avis, sur tel ou tel produit. D'être une vraie "maman blogueuse". Mais voilà, en vrai depuis 2014, je suis totalement passée à l'opposé de ce que cherche la "blogosphère" parentale . A l'opposé et hors mouvement, parce que je ne souhaite pas rentrer dans le moule.
Je refuse que mon blog devienne une vitrine. Je refuse d'être une Efluent Mum parce que l'engouement autour de l'Event m'agace fortement... 
Tout comme je refuse, de "lécher" le cul des marques  pour tel ou tel produit.

Alors je vais pas mentir cette année, je l'ai fait 2 fois. Chez les éditions Bordas pour "gratter" des livres éducatifs quand j'ai commencé l'instruction en famille . La réponse a été claire, je n'étais pas professeur des écoles, et donc pas intéressante. Et pour  Parakito quand mon Arthur a été piqué une nouvelle fois à l'oeil par des moustiques,et qu'il ressemblait à un enfant battu (je voulais juste tester 1 produit pas devenir ambassadrice) ... 
Et au finish, je me suis fais rembarrer, car je n'étais pas dans la "cible" ou encore, il fallait que je donne mes statistiques.
Franchement, elles ne sont pas mauvaises. Vous êtes nombreux à me lire. Mais non, je n'avais pas envie de les donner .

Au finish, quelques temps plus tard, une blogueuse que je suivais, m'a choqué en diffusant une photo de ses enfants qui faisaient des doigts d'honneurs, pour se défendre contre la "méchanceté"d'autres blogueuses. Non mais hooooo, une photo sans elle, juste ses enfants. Même son dernier de l'age de mon Adam, y participait. PUR CHOC. Je n'étais pas la seule. Et je ne voulais vraiment pas que l'on fasse l'amalgame avec ce type de blogueuse et moi.

Ce jour là, je me suis dis, que si des marques continuaient à la suivre après ce geste, et être partenaires avec elle, je boycotterais à l'avenir, toutes ces marques, dont Parakito (disponible enfin dans ma pharmacie à ce moment là), parce que cela voulait dire qu'au finish, pour quelques "bonnes" statistiques, et des followers "achetés" ou non, elles (les marques) ne s'intéressaient pas à la vérité vraie des blogueuses, leur savoir être et l'image qu'elles véhiculaient dans la "vraie" vie.
L'éducation donnée, la transmission des savoirs, ou encore que sais-je, la "politesse", n'étant qu'une vaste fumisterie qui n'intéressent personne et surtout pas les marques.

Alors cette blogueuse, et toutes les autres qui font de même ou pire, m'ont dégouté du blogging.Je n'avais plus envie de publier. J'ai pourtant une dizaine d'articles depuis début juillet. Je me suis mise dans une bulle. J'ai supprimé les personnes toxiques de mon Instagram et mon Facebook. Les "souleuses", les hyper virtueuses, les fausses, les chieuses, et celles qui s'inventent des vies juste pour 2 couches, 3 jeux à tester et un Dyson ...

Je me suis demandée, à partir de quand, le blogging a pris ce chemin mercantile. A partir de quand et à quel moment, on a "oublié" que l'on véhicule une image qui peut faire écho. Je me suis posée la question de ce que moi je reflétais en image. J'étais devenue l'une d'entre elles une blogueuse de la "blogo parentale" et je testais moi aussi...

Du coup, j'ai choisi, de rester intègre, de ne plus "quémander" un truc à tester. Cela ne veut pas dire que je ne testerai plus rien au contraire depuis, j'ai bien plus d'offres depuis quelques temps. Mais je  VEUX choisir avec soin ces marques, parce que je n'engage pas seulement ma personne, mais aussi mes enfants, ma famille,  mes lecteurs etc...

Le blogging n'étant pas QUE cela...

Donc, ma vie de blogueuse a pris un cap différent. Depuis 3 semaines, je m'interroge, je pose le pour, le contre, le bien et le mal. J'analyse ce que j'ai fait, comment je l'ai fait ET SURTOUT comment l'améliorer. Si si, je cogite sévère pour mieux bloguer.

Dernièrement, j'ai rencontré une de mes lectrices. Et là, j'ai eu un flash, une révélation. Oui, mon blog est légitime. Oui, je vais continuer à bloguer, et écrire. Mais non, ma vie de "blogueuse" ne sera plus jamais comme avant. Parce que justement, cette légitimité de "petite" blogueuse fait de moi une personne un peu influente.

Pouahhhh j'ai jeté le mot, comme on jette un caillou dans une mare.
 
Je suis "INFLUENTE". Pas beaucoup, juste assez pour qu'on me dise "j'aime ce que tu fais, ça m'aide". Ou"j'ai acheté ce livre, parce que tu l'as conseillé". Oh la grosse pastèque, que je me paie. Bah non. C'est juste un tout petit constat !

J'ai cherché à savoir, si j'allais arrêter le blogging pour rester active sur Instagram (@littlebigmaman ) que je trouve bien plus bienveillant. Et où poster demande moins de temps (faites des gosses, qu'ils disaient). Où encore rester sur ma page Facebook (le lien sur la barre de droite du blog) que je délaisse, un peu, dans ce moment de réflexion. S'il y avait vraiment une"vie" après dix ans de blog. Alors que tout à terriblement changé...


Comment utiliser, tout ce temps de libre que mes enfants me laissent (dans mes rêves) et faire autre chose que de bloguer?!

Alors oui, je peux continuer et il y a bien une vie après le blogging. Une vie sympa (la vraie) celle que je veux montrer en continuant de faire ce que j'aime faire.Une vie  faite de découvertes, de voyages, et  "slow life" en plus de mes sujets familiaux, ou d'instruction en famille...

Ecrire ici, encore et toujours. Pas pour toujours, mais sûrement encore un moment.Parce que oui Littlebigmaman, c'est moi. Je suis petite,  "bigger" comme dit mon fils Arthur et une maman blogueuse pour de vrai.




Et, si l'article te plait, n'hésite pas à commenter... 




Crédit photo "blog" : https://pixabay.com/fr/blog-internet-web-technologie-2355684/

5 commentaires:

  1. Toute l'essence du blogging d'origine est là ! C'est aussi comme ça que je vois les choses. Bien sûr, c'est tentant d'en faire des tonnes, de s'inventer une vie, de faire des buzz, pour se faire remarquer et recevoir plein de choses à tester. Mais personnellement j'ai préféré rester moi même, personne simple et discrète. Donc j'ai peu de partenariats, mais je les ais choisis selon mes valeurs.
    Continue comme ça !

    RépondreSupprimer
  2. Comme je te comprends, j'aime te lire et je me questionne beaucoup aussi sur cette blogosphère même si comme toi je ne suis qu'une petite blogueuse mais jamais je ne perdrai mon honnêteté. Je préfère être comme je suis ça plait ou non tant pis ��
    J'avais justement un article comme ça dans mes brouillons mais en ce moment je suis un peu débordée.
    Franchement reste comme tu es moi je t'aime comme ça et je préfère lire des personnes comme toi ������

    RépondreSupprimer
  3. Je suis tombée sur ton article via un partage de Seb du Grand Bourdel sur FB. Comme il m'a parlé j'ai voulu commenter un peu pour te donner mon point de vue sur ce sujet également.
    Pour me présenter, je suis tombée dans la bloggo en 2005 d'abord en tant que lectrice de blogs BD puis vers 2006/2007 en ouvrant mon propre petit blog "BD" pour poster mes dessins à mon copain qui vivait alors à 200km.

    Je suis tombée dans la blogo Maman en devenant maman mais j'ai évité la blogo commerciale et n'ait choisi que des blogs qui me semblaient sincères dans leur récit (j'avais eu un aperçu avant de la blogo commerciale avec celui de ma belle-soeur qui avait un blog Maman bien en vu pour les concours et les lots – c'était son objectif d'être là pour les concours). Je like que les pages que je veux suivre, et pas pour la promesse de la chance de gagner un paquet de couches en quelque sorte...

    J'ai une vision assez pessimiste de l'échange blogo-marques, les "grosses" marques se moquent totalement du contenu des blogs (sauf cas extrême), seule l'audience les intéresse. A l'inverse souvent les blogueuses s'en moquent des marques, c'est juste le lot qui leur importe et le nombre de nouveaux lecteurs et like qu'elles y gagneront. Quand je vois des blogueuses recevoir des dizaines de poussettes par an alors que leur enfant est déjà bien âgé, ça me désole. Au fond quand j'achète un produit, c'est moi qui paye une partie du produit offert à X et Y, cette idée me déplait pas mal.

    Au-delà de la blogo, je trouve que le web a changé. Et c'est normal car aujourd'hui tout le monde y a accès, ce n'est plus la bulle privilégiée que c'était en 2004. Il reste des poches préservées et ce sont ces pépites qui rendent la blogo encore intéressante.

    Je trouve beaucoup de blog copiés-collés : le titre accrocheur, l'image travaillée mettant en scène la blogueuse et/ou ses enfants, les paragraphes structurés avec gras, les couleurs pastels, la relance en fin d'articles pour ouvrir les commentaires, le même ton, la même structure, le même discours sur FB, les mêmes #hastags sur Twitter ou IG. Comme s'il y avait un modèle à suivre. Et la plupart du temps ça marche ! Par contre toute originalité est écrasée.

    10 articles en 26 jours, moi qui ait l'impression d'être en sous-marin depuis trop longtemps sur mon blog j'applaudis ! Et je n'ai qu'un enfant (et un chaton) !!! Qui d'ailleurs est en train de me taper la cuisse et de réfléchir à comment me faire regretter de ne pas m'occuper d'elle, je vais devoir lâcher ce gros paquet sans queue ni tête pour m'en occuper.

    En tout cas bonne chance pour la nouvelle voie que tu as choisi pour ton blog, personnellement je l'approuve mais c'est un avis personnel !!

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour,
    On ne se connait pas , j'ai lu votre page par l'intermédiaire d'un blog facebike .
    Et je suis entièrement d'accord avec ce que vous dites.
    Tenir une page/blog si tu ne mets pas de " ventes ou de tirage au sort" ben t'es pas connu ��...

    Autrement tester oui mais des vrais " choses" de la vie de tout les jours et de vrai produits sans machin et machine ...
    Restez vous même .bonne continuation .
    Une anonyme de Bretagne ♥

    RépondreSupprimer
  5. moi je ne blogue plus je n'ai plus le temps depuis longtemps et j'en ai eu assez de me poser dans cesse des questions sur la vraie vie des gens derrière : sincère ou pas sincère. Parce que pour moi la sincérité est le critère de base d'un blog. Si c'est brodé, je me fais balader, un roman inventé m'apportera plus quun mensonge enjoliveur. J'ai gardé des contacts de cette belle période, où on était juste des mamans branchées à d'autres mamans au bout du monde. Le blog m'avait sortie de mon isolement, à l'époque! Que de souvenirs... de bons souvenirs... Merci pour la réflexion.

    RépondreSupprimer

Vous les avez aimé ...

Follow by Email

Tags