Enter your keyword

mardi 8 août 2017

11 mois de toi...


Le 28 juillet dernier, tu as eu 11 mois. 
11 mois déjà Apolline MA FILLE.




Il reste ce petit mois où tu es encore un petit bébé, et pas tout à fait une petite fille. 
J'aurai pu faire chaque mois, un récapitulatif, de tes exploits, de tes avancées, de tes premières fois... 
Je ne les ai même pas écrit sur du papier, comme pour tes frères. Mère indigne que je suis, je me suis contentée de te mitrailler de mille photo durant ces 11 mois passés... 

Il y a encore 11 mois, tu gigotais dans mon ventre, la tête en haut, le menton dans les côtes, les jambes repliées en position déjà prête pour une séance de Yoga. Déjà si rebelle et affirmée.
Je te sentais grandir en moi. 
J'étais impatiente de te découvrir. Toi, Apolline MA FILLE. 

"Ma fille", encore aujourd'hui, je n'aurai pensé, que je puisse dire ces mots. C'est comme le mot MAMAN, qui est pour moi, comme un miracle au quotidien après mes années d'infertilité.  MA FILLE, ma si jolie petite fille, gracieuse, curieuse et heureuse.

Je te regarde rire, sourire, jouer, grandir, aimer, manger, pleurer parfois et vivre. Et j'oublie cette naissance barbare, cette césarienne difficile, tes premières heures et premiers jours en réanimation. Je ne pense qu'à ces 11 mois, où je te sens collée à moi, accrochée, telle un petit singe, sur le dos de sa mère. Accrochée, comme si nous ne faisions qu'une, toi et moi.  Comme si nous partagions tout, et encore plus. 
Apolline MA FILLE. 

Ton sourire, ta complicité avec tes frères et surtout avec "DAM"  ou Adam, que tu appelles pour jouer en levant les bras,  tes grands yeux noirs interrogateurs qui disent "viens viens jouer". Tes sourires du matin, quand Arthur vient te dire bonjour. Ton caractère bien affirmé, tes sourires par millions, tes câlins, comme tes rejets la tête en arrière, où je lis dans tes yeux: 

"laisse moi vivre ma vie maman". 

J'aime tout .
Je prends tout, 
je garde tout, et je ne change rien .  toi ma brune qui devient blonde...
Tu es juste parfaite, mon imparfaite petite fille...

11 mois déjà, que mon amour pour toi, ne cesse de grandir.
Tu es ma troisième, ma dernière, ma Choupette. 

11 mois et bientôt, tu souffleras cette première bougie, comme un pied de nez à la vie, comme un rayon de soleil, qui illumine notre famille que l'on dit "nombreuse" grâce à toi. 

Apolline MA FILLE...


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous les avez aimé ...

Follow by Email

Tags