Que cherchez-vous sur le blog?

mercredi 11 avril 2018

Mon quatrième mois de grossesse, où comment faire l'autruche et ne pas (trop) flipper...

Le quatrième mois de grossesse, c'est un peu le moment de répit tant attendu.
Les nausées s'estompent, les cheveux deviennent beaux (très important), le teint reprend une couleur rosée, alors que jusque là, le grisâtre était la couleur qu'il fallait assortir aux tenues. On se sent redevenir femme . En gros le quatrième mois, c'est celui du renouveau et du bien être.
Le ventre commence à pointer, le petit être s'agite, et des petits coups se font sentir.
On prend conscience que cela devient du sérieux, qu'un mini nous sera bientôt là.
On commence à rechercher des prénoms.
Bien souvent, c'est le moment où l'on découvre le sexe de l'enfant.

De ce quatrième mois,  hormis les cheveux, (que je maltraite en les lavant au savon de Marseille),
 je n'ai pas  vu beaucoup d'améliorations dans mon état, enfin sauf pour les nausées.
Mon ventre est énorme, ma poitrine ultra lourde.
Je fais pipi 6 fois par nuits.
J'ai mal aux jambes quand je marche .
J'ai déjà une sciatique qui me fait souffrir. 
Ma prise de poids est exponentielle et mes glycémies pourries.

En gros, la loose !
Mais qui a inventé cette histoire d'amélioration de l'état de grossesse après le troisième mois?
C'est un fake, un mensonge, une bêtise, c'est certain. 

Ce mois-ci, j'ai eu un rendez vous au tout début avec l'espoir de pouvoir accoucher dans la maternité de mon choix, mais j'ai dû me rabattre sur la deuxième option. Celle qui me terrifie de plus en plus, surtout depuis qu'on approche de l'échéance Je n'ai pas de rendez vous avant le mois de mai, donc pas de suivi jusque là. Et cela ne me dérange pas le moins du monde. Mais j'ai peur pour le jour J du rendez vous, de ne pas pouvoir passer la porte.
J'avais dit "plus jamais" et là, je n'ai pas le choix .

Pour palier le manque de suivi, qui m'inquiétait un chouilla quand même,  j'ai rencontré une sage femme échographe dans le privé. Elle a fait mon écho et nous avons vu que tout allait bien pour bébé. Pour moi c'est le principal.

En vrai ce quatrième mois, a amené une source de stress supplémentaire, qui vient s'ajouter à mon diabète. Puisque le placenta n'est pas à la bonne place et surtout qu'il est collé à la cicatrice de la césarienne. Ce qui par la suite va provoquer de gros soucis. Mais pour l'instant un pas après l'autre.
Je fais l'autruche depuis quinze jours. Je fais "comme si". J'ai fait l'erreur d'aller voir quelques articles qui parlent du sujet, de lire des témoignages, et de me rendre compte, que ce n'était pas un petit soucis. Note à moi-même : NE PLUS ALLER CONSULTER SUR LE NET ...
Bon en vrai, elle m'a expliqué ce que je risquais. Au mieux perdre mon utérus et au pire...
Pour le pire, j'ai mis un petit mouchoir dessus, comme cela je peux vivre au quotidien, en y pensant deux à trois fois par jour, et non toute la journée.

Contrairement à mes autres grossesses, j'ai beaucoup de mal avec celle ci.
Est ce parce que c'est une grossesse surprise, avec son package "2 au départ, et un seul à l'arrivée"?
Je ne sais pas.
Mais je ne l'appréhende pas de la même façon. Elle est désirée, aimée choyée, mais bordel, que je n'aime pas être enceinte cette fois. Si l'homme pouvait porter cet enfant, je serai heureuse.
En plus cela lui montrerait combien c'est compliqué de tout gérer ...

Après 8 ans d'infertilité ai-je le droit de parler ainsi?

Je pense que oui. Quatre grossesses en moins de six ans, c'est assez usant et fatiguant.
Être enceinte, et ne pas vivre une énième grossesse sereinement, c'est psychiquement et physiquement compliqué. S'il y a des psy dans la place, n'hésitez pas, j'en ai besoin...
Mais non ça va je gère ou pas...

En tout cas, la sage femme et moi même, n'oublierons pas cette écho de si tôt. Bébé ayant fait un doigt d'honneur au moment où elle appuyait un peu fort, pour vérifier son petit coeur. Tellement surprise, qu'elle n'a pas pris de photo quel dommage !
J'étais partagée entre hilarité et désespoir.
Après Adam qui levait le bras pour dire "stop" pas d'écho au gynéco en se tournant pour montrer son fessard. Cet enfant a décidé de faire comme son ainé, et de se faire remarquer. Cela promet !


Faites des gosses ...




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Mentions légales

Sauf mentions contraires, les photographies personnelles restent ma propriété exclusive . Et ne sont pas libres de droits.

Le contenu peut être partagé, il suffit juste d'indiquer par lien la source.

Pour toute utilisation, merci de me contacter par mail: littlebigmaman@gmail.com

Un petit Com' fait toujours plaisir

Un petit Com' fait toujours plaisir

Abonne-toi à ce blog

Tags