Que cherchez-vous sur le blog?

dimanche 23 décembre 2018

BAD NOEL: Mon horrible Pull de Noël

De Le dimanche, décembre 23, 2018
Aujourd'hui, je vais aborder le point le plus sensible du "dress code" de Noël :

"le pull de Noël"


J'ai eu l'occasion de faire des recherches très très sérieuses pour une soirée "blogueurs", où justement le pull de Noël était une obligation vestimentaire. Un peu comme l'uniforme d'un militaire, ou la blouse blanche de médecin, j'avais ultra besoin de ma tenue...

C'est quoi cette fucking tradition? 

Oui, parce que moi, dans les années 80 et 90, j'en portais déjà des pulls moches, bariolés, torsadés ou avec des animaux chelous dessus . La marque Waïkiki a démocratisé ce genre d'accessoires du quotidien, avec une immonde tête de singe énorme  sur le pull, alors que l'on préférait le rose fluo chez Benetton, ou le torsadé chic chez le Crocodile .


En  gros, en farfouillant sur Google mon ami éternel, j'ai découvert que cette tradition est anglo saxonne et viendrait des cadeaux pourraves que l'on s'offrait à Noël genre Pulls tricotés mains avec des motifs supers chiants à faire.
T'as déjà tricoté du jacquard? non, alors hein bon !
J'ai tenté pour une paire de mitaine, j'ai arrêté à la première...

Cette tradition a fait boule de neige et à partir du moment où les pulls ont été fabriqué en séries,
c'est devenue le pull de la poule aux oeufs d'or.
Il y a même une soirée qui lui est réservée  depuis les années 2000, qui s'appelle le :

" UGLY SWEATER CHRISTMAS PARTY "
(la soirée du pull moche de Noël off course !)

Et oui, j'ai participé en toute conscience à une soirée "pull moche de Noël" !!!

J'avoue que pour moi, le pull moche de Noël reste celui de Darcy dans Bridget Jones
Je suis fan absolue de Colin Firth, que je vénère d'amour fou depuis Orgueil et Préjugés.


Un pull moche, oui mais où ?

Si tu fais une taille "normale", tu peux encore en trouver un dans n'importe quelle enseigne.

Perso j'ai adoré ceux de chez Kiabi, où j'ai quand même pu me prendre un tee-shirt sympa XL .
 Mais si tu es comme moi,  une big size, il va y avoir un soucis. 

Soit tu t'y prends super à l'avance, et tu commandes sur le net en faisant bien attention à la taille, ou tu peux chercher un XL large chez les hommes . Soit tu fais comme moi, preuve d'ingéniosité et de créativité. 

J'ai fait mon pull moche de NOËL, oui mais comment? 

Dépitée de ne pas avoir trouvé ma tenue de Cendrillon pour une soirée chez Marraine la Blog Connection, et n'ayant pas de souris couturières pour m'en confectionner un (toutes dévorées par Google mon chat) . J'ai bidouillé mon pull moche moi-même. 

T'attends pas à un DIY complet, car prise par le temps, j'ai zappé les options photo des étapes. Mais grosso modo, j'ai "up cyclé" comme on dit, un pull tout neuf de l'homme, qu'il a tâché de javel dès son premier jour (la rage pour moi). 

J'ai récupéré trouvé chez Gifi bien caché dans les loisirs créatifs un kit de sapin en feutrine et une guirlande lumineuse . 

Et grosse modo, ça donne ça : 






Et me voilà prête pour Noël en famille avec mon pull moche ...
Et  je me demande si je vais pas pérenniser cette tradition de Noël , et en fabriquer pour toute la famille...

Allé, je retourne à  mes préparations, les Gros Bedonnant arrive demain soir et j'ai une foule de choses à préparer encore...



Taggée à Noël par Marylène de Petits Génies en Herbe

De Le dimanche, décembre 23, 2018
Et me voilà taggée pour Noël, par Marylène du blog Petits Génies en Herbe .
Je suis souvent taggée,  et je crois que c'est le 3eme que je fais depuis que je blogue, depuis une éternité en vrai.
 Et me voilà, à répondre aux dix questions posées...


1- T’y prends-tu à l’avance pour acheter les cadeaux de Noël pour tes proches ou attends-tu le dernier moment?

Cette année nous avons reçu dans la boite aux lettres les premiers catalogues de Noël dès mi octobre . Les enfants savaient déjà ce qu'ils voulaient.
Donc nous avons bouclé les premiers cadeaux fin novembre et les derniers cadeaux la première semaine de décembre.

Pas de cadeaux pour nous (mais je soupçonne l'homme d'avoir failli)...

2- Quelle est la personne sur ta liste pour laquelle il est le plus difficile de faire du shopping de Noël?

Moi, je n'ai besoin de rien, je suis difficile à contenter et je déteste les cadeaux inutiles. En vrai, je ne sais pas, il n'y a personne sur ma liste cette année. Nous avons décidé de faire un Noël magique pour les enfants, alors il a été difficile de faire un choix à travers la montagne de cadeaux qu'ils voulaient. 

3- Ta chanson préférée de Noël?

Alors en ce moment Petit Papa Noël dans sa version enfantine. Mes enfants l'adorent et comme tous les enfants ils chantent Pettttiiiiiitttttttt Papppppaaaaaaa Nooooooooooooël , matin midi et soir
(et bien souvent en juillet) . Sinon Douce Nuit en anglais, depuis un épisode de Docteur Quinn où Sully passe son premier Noël avec eux. Oui j'ai sais c'est nul, mais Docteur Quinn c'était une institution le mardi soir et je ne loupe aucune rediffusion . 

4- Décris-moi ta décoration de Noël?

Simple et absolument pas instagramable.
Cette année, nous avons fabriqué notre couronne avec des branches de laurier sauce, des boules et des branches que nous avons ramassés pour faire des étoiles. Une déco de table avec des pommes de pins dorées. J'ai rajouté leurs dessins, quelques étoiles en bois et voilà!





5- Ton sapin est-il vrai ou faux?

Depuis que je suis avec mon mari, nous faisons de « vrais » sapins, j'ai toujours détesté les faux. Notre premier était bleu et blanc, aux couleurs de l'OM. Et depuis il est devenu un peu plus « traditionnel » . Cette année, j'ai eu beaucoup de mal à le faire. Il est resté 10 jours nu et cru au milieu du salon. J'ai pleuré quand il est arrivé. Puis j'ai réussi à m'apaiser.
Nous l'avons décoré en famille, c'était un beau moment …


6- Es-tu sur la liste des enfants sages cette année? Si oui, de quoi se compose ta wishlist?

Alors j'ai été sage, mais j'ai été quand même bien punie.
Cette année je n'ai pas de wishlist, et je pense, que je n'en aurai plus jamais pour Noël.
La seule chose que je voudrais , je ne pourrais jamais l'avoir . 
Alors j'ai décidé, que non je n'ai plus de « wishlist », parce que Wish, c'est vœux, et que je n'ai plus aucun vœu à faire...

Sinon, un tapis de yoga, ou un yoga pant… non en vrai, pour pratiquer, je n'ai pas besoin de ça...

7- A Noël, tu es sûre de manger…?

Des frites. Bah oui, le 24 ce sont les enfants qui font le menu. Il faut rajouter des gâteaux, la maison en pain d'épices qu'il faut que je fasse, et plein de petites choses …

En vrai, j'ai « pinté » une foule de recettes et je fais au grès des envies de la famille.

Notre programme de films de Noël, livres à lire,  sablés et chocolat chaud me comble les papilles...

8- Tu feras Noël chez toi ou ailleurs?

Chez moi le 24.
Primo, je n'ai pas de famille en Gironde, et secondo je n'ai pas envie de déplacer une meute
hurlante d'enfants qui ne souhaitent qu'une seule chose : jouer avec les nouveaux jouets.
Depuis que je suis maman, c'est le 25 au matin, que les cadeaux sont découverts.
Nous recevons le 25, et là aussi ce sera super simple pas de chichi ou de grands plats. 

9- Quel est ton plus grand rêve?

Je pourrais dire la paix dans le monde, la fin de la famine... 
Mais, je ne suis pas une miss en concours...

Mon seul et unique rêve c'est que mes enfants soient heureux.
Que leurs yeux brillent, qu'ils oublient ces derniers mois, et même si cela veut dire « faire semblant » depuis plusieurs semaines, ce n'est pas grave. 
Mais en disant au revoir à Augustin, on s'est promis de vivre pour lui, d'être heureux pour lui, et surtout de rendre heureux nos enfants qui ne joueront jamais avec lui.

Alors oui, mon rêve, mon grand rêve, c'est de les rendre HEUREUX.

10- Quel est le cadeau le plus bizarre que tu aies reçu?

Je ne sais pas, pour moi...
BIZARRE ? Non pas d'idée, ou j'ai oublié...

Par contre mon frère offre un endoscope pour mes petits scientifiques, cette année.
Matthieu, si tu passes par là, ce n'est pas une bonne idée.
Ils ne font pas encore médecine, et je n'ose imaginer ce qu'ils pourraient explorer avec. 



J'ai terminé ce Tag, par contre, je ne nomine personne demain c'est le 24 et je pense que nous sommes nombreuses à ne plus avoir le temps...
Oui je sais, je ne joue pas le jeu.


Je remercie Marylène de m'avoir nominée et surtout toutes les blogueuses ayant participé .







samedi 22 décembre 2018

BAD NOEL : Bientôt la fin des chantages de Noël

De Le samedi, décembre 22, 2018


L'autre jour, je te racontais l'histoire de Saint Nicolas. Mais j'ai volontairement zappé la partie,
charbon, martinet ou trique, qui viennent avec son passage. Et je voulais en vrai, faire le point sur les croquemitaines de parents que nous sommes pendant cette période de « magie de Noël ».

Pas de Saint Nicolas sans Père Fouettard.C'est comme le Yin et le Yang .  Il a pour mission de distribuer des coups de martinet ou de fouetter les paresseux ou les enfants désobéissants.

Horreur, terreur et peur pour les enfants, qui recevaient charbon, oignons ou piments au lieu des Bredeles de NOËL, chocolats et autres bonbecs.

Si tu le sais pas, le père fouettard, découle d'une sombre histoire assez gore je trouve, de trois enfants (glaneurs), qui furent tués par le boucher et ressuscité par Saint Nicolas. Cruelle histoire, que j'évite à la maison aussi bien en comptine qu'en chanson. 
Hans Trapp comme on dit chez mon Cher et tendre, n'a pas sa place chez nous.
Et de toute façon, je maudis depuis des décennies les martinets...

Dès que l'on approche de Noël, c'est le chantage aux cadeaux (ou au père Fouettard) qui débute. 

« SI TU N'ES PAS SAGE... »
« SOIS SAGE SINON … »
« TRAVAIL BIEN À L'ECOLE SINON... »
« ATTENTION, SI TU NE RANGE PAS TA CHAMBRE... » ...

Bref, de jolies phrases, qui n'ont en vrai, d'effets que sur nous parents.
Parce qu'en vrai les enfants, ne changeront pas. Ce sont des enfants.
Quand tu sais ça, t'as tout compris !

Ces menaces ont une durée très limitée, celle de la croyance dans le gros bedonnant en rouge. 
Ouf, parce que t'imagine devoir menacer ton patron :

"si, tu me donnes pas mon augmentation, le Père Noël ne passera pas"...

Non, tu peux souffler, ça s'arrête vraiment un jour , ou pas, parce qu'après, y'a les menaces de sorties genre "tu verras tes potes si", ou "tu joueras à la console si... " , mais en vrai, tu ne pourras plus jamais dire : 

"LE PÉRE NOEL NE PASSERA PAS SI ... "

Et après que fait-on ?

J'ai vécu petite, ces phrases, où j'en venais à cacher mes notes, pour que le Père Noël puisse passer quand même. Mauvaise à l'école, j'avais peur de ne pas avoir de cadeaux, ou pire de ne pas aller chez mon père à Noël.  En bref, j'avais honte, j'avais peur, et je m'en souviens encore.

Si tu me suis depuis longtemps,  tu te souviens que j'étais contre faire « croire » au Père Noël, mais j'ai cédé.  (pffff faible que je suis)
Je savais qu'il serait facile de dévier de sujet et d'en arriver là. 

Cette année j'ai moi aussi prononcé cette phrase.
MEA CULPA, je suis humaine et tout le tra la la...

Excédée, fatiguée, démoralisée d'avoir dit mille et une fois, aux enfants de "ranger leur chambre" , 
en bazar .
Donc, j'ai lâché les mots, avant de me rétracter, et de dire « mais non c'est une blague » devant la peine dans le regard de mon Adam. 
Une petite phrase comme ça, et hop adieu bienveillance...
Ouais,  c'est trop facile de l'oublier celle-là. 
D'ailleurs pourquoi, elle se barre dans ces moments?

Évidemment, je m'en mords les doigts. 
Foutue culpabilité parentale, c'est un peu comme la charge mentale, ça t'explose en pleine figure quand tu t'y attends le moins.

Le résultat aurait-il était bon ? 
Auraient-ils rangé leur chambre ? 

Bah non !

J'ai demandé à mes enfants d'exécuter une action, sans prendre en compte leurs envies, ou sans savoir ce qu'ils faisaient à l'instant T. 

J'avais  « moi » besoin qu'ils fassent quelque chose, parce que j'avais « moi » besoin d'ordre.

Tu le crois toi, j'ai fait sortir de ma bouche, ce que je m'étais jurée de ne pas faire.
En vrai, j'ai été happé par cette « option » qui va avec la tradition de Noël.
Je ne voulais pas, mais je l'ai fait.

La mère Fouettard sur le moment , c'était moi !

Alors si comme moi, tu as prononcé ces paroles, pas de panique, il est encore temps de faire « oublier » ces paroles, et de les faire passer pour une grosse blague. 
 Si si, je te jure, sinon ton môme dans 30 ans, se souviendra de tes paroles et qui sait, pourra lui aussi les prononcer à tes petits enfants ...

Et pour ta culpabilité, ça je n'y peux rien, la mienne est immense. Je m'en voudrais jusqu'à la fin de ma life , en me souvenant des grands yeux de Bambi de mon fils: larmes à l'oeil, bouche avec trémolos, genre grosse crise … et son éclat de rire mitigé quand j'ai dit « mais non je blague »

Je sais qu'ils n'y ont pas cru une seule seconde !!!

D'un côté, je n'étais pas crédible, et de l'autre, ils sont habitués à mes blagues foireuses...
Et surtout, ils savaient que j'allais pas tarder à craquer et ranger moi-même leur espace de guerre jeux...

Mais ouf, la période des Croquemitaines de Noël est bientôt terminée. 
Plus que trois jours pour faire des menaces et faire fi de toute bienveillance. 
Le gros bedonnant lui , il s'en fiche, puisque son pote Hans Trapp, passe avant pour faire peur aux petits enfants, qui du coup sont "sages comme des images"...
Il est flippant non?!



mercredi 19 décembre 2018

Est il possible de mettre de la magie dans chaque chose?

De Le mercredi, décembre 19, 2018
Est il possible de mettre de la magie dans chaque chose?

C'était la couverture du Flow magazine de Décembre 2017. Il y a donc un an.
Dans l'édito Cécile et Sabine nous rappelaient que les enfants tout comme les artistes et les rêveurs pouvaient voir des merveilles dans les choses les plus banales.

J'avoue que j'ai gardé toute l'année cette petite phrase dans ma tête. 
Et durant toute l'année cette question est restée là.
Depuis cet été, j'essayais de voir mon fils Augustin, dans les nuages, dans un rêve, dans notre quotidien, un peu partout autour de moi...
Mais pas l'ombre d'une paillette, pas l'ombre d'un soupçon de magie. Rien !
Je ne voyais plus rien.

J'avais besoin de "re"-trouver mon équilibre, l'envie de croire, de chercher de nouveaux rêves.
Le mien, celui de 2018 était brisé. Et la magie n'apparaissait plus nulle part.

 Et il y a eu ce jour, il y a un peu plus de quinze jours, où mon fils Adam m'a tendu un bouquet de feuilles fanées, en me disant :

"maman, bientôt c'est le printemps, et je te ferai le plus beau bouquet du monde, il te rendra la sourire". 

Ses yeux brillaient et son sourire m'a transporté dans son petit coin à lui, où la magie existe encore.
Où le candide, l'innocence et la joie vivent encore, épargnés par la vie.

C'était un bouquet de feuilles mortes. Et pourtant elles étaient magnifiques.

Sa magie était là, juste devant mes yeux, et je ne la voyais pas.
Je ne pouvais pas la voir.
Je n'écoutais pas les signes.
Je ne regardais plus le sens des choses.
Je ne prenais plus le temps de m'émerveiller avec mes enfants.

Et pourtant, ce bouquet de feuilles était magique, avec ses feuilles, les "plus grandes", les "plus belles", les plus "sèches" ...

La magie a commencé à faire effet.  Elle était là, dans son regard si brillant, si pétillant.
Dans son sourire, dans ce bouquet et autour de nous.Elle était là, juste devant mes yeux.
Avec cette magie que je pouvais à nouveau entrevoir,  le nuage gris s'éloignait doucement.
Je pouvais voir le monde à travers ses yeux, qui me disaient :

"Voilà  le monde comme je suis, et non comme il est".
Paul Elouard. 

Et que ce monde est beau !
Il pouvait voir des merveilles, dans une chose aussi banale qu'une feuille morte.  Alors que moi, j'y voyais tout, sauf du beau.

Cette petite poussière de magie, me permet de sourire un peu plus aujourd'hui. De profiter de nos moments de préparatifs de Noël.

Il n'y a plus de feuilles mortes dans le jardin, l'hiver est bientôt là.

Mais bientôt, j'aurai le plus beau des bouquets, celui du printemps, celui du renouveau, celui de l'espoir.



Image gratuite, source : pixabay.fr

Mentions légales

Sauf mentions contraires, les photographies personnelles restent ma propriété exclusive . Et ne sont pas libres de droits.

Le contenu peut être partagé, il suffit juste d'indiquer par lien la source.

Pour toute utilisation, merci de me contacter par mail: littlebigmaman@gmail.com

Un petit Com' fait toujours plaisir

Un petit Com' fait toujours plaisir

Abonne-toi à ce blog

Tags